dimanche 25 septembre 2016

Tu sais que tes enfants sont végétariens quand...



Épilogue:



... quand tu t'aperçois que tes enfants sont comme les autres, en fait.

mardi 20 septembre 2016

À un poil d'être choqué




La vidéo de Mickey 3D, Sebolavy, montre un élevage de poulet du triage des poussins à l'abattage.



Sinon pour la question du poil, j'ai été très surprise de découvrir à quel point la présence d'une pilosité même parfois fortuite pouvais choquer. Pour de plus amples renseignements sur la question, voir sur le blog de l'Elfe.

jeudi 15 septembre 2016

Vegan économie (2)





dimanche 11 septembre 2016

Vegan economie (1)




Si vous voulez manger vegan à petit budget:

-Un PDF plein d'astuces et de recettes
-Cette bloggeuse culinaire relève le défi de manger vegan avec seulement 25€ pour toute la semaine et réussit haut la main. (avouez on dirait un vrai titre de site à clic du genre buzzfeed)

mercredi 7 septembre 2016

Naturel friendly



Anecdote authentique, si ce n'est le jeu. En effet, il ne s'agissait pas de Pokemon Go, mais la personne qui m'a dit ça était effectivement en train de jouer à un jeu vidéo.
C'est fou comme on s'habitue d'avantage au caractère "non naturel" de ce qui nous procure confort et amusement qu'à ce qui convient à autrui.
Il est à noter que le sexisme et l'homophobie sont très présents dans le monde des jeux en ligne (un article très long et très complet sur le blog "ça fait genre")
Au fait, si vous devez commencer votre phrase par "je ne suis pas homophobe mais...", c'est comme dire "je ne suis pas raciste mais...", ça n'augure rien de bon pour la suite.

vendredi 2 septembre 2016

L'amour vache de l'homme envers le cheval






Si auparavant j'étais pour l'équitation éthologique, c'est parce que je considérais que le problème, c'était uniquement la souffrance des animaux. Cela limite tout de même l'exploitation animale car beaucoup sont intrinsèquement sources de souffrance. Mais l'équitation? Un cheval est capable de porter le poids d'un être humain. Donc si on s'en tiens à la souffrance quantifiable, on peut tout à fait imaginer une équitation sans roll kur, sans mors, sans cravache, sans selle mal fichue, avec un parage au naturel...
Mais on reste dans l'utilisation de l'animal pour son plaisir propre. D'aucun objecteront qu'il existe une relation forte qui s'établie entre le cheval et le cavalier blabala... Cette relation pourtant ne pourrait-elle pas exister, et de manière beaucoup plus sereine, sans cette volonté de dominer l'animal, d'en faire une monture, un moyen de transport? Cette relation du cheval au cavalier ne serait-elle pas un idéal fantasmé d'une relation fondée sur une utilisation de l'animal, dont pour une fois la torture est facultative? Bien sûr, monter sur un cheval, c'est différent de broyer un poussin. Cependant je pense qu'il serait vraiment intéressant de fonder une relation avec les animaux qui ne soit pas basée sur leur faculté à nous servir d'une manière ou d'une autre.



Je sais que je risque d'énerver les éventuels cavalier et cavalières qui pourraient passer ici. Je ne suis pas là pour vous juger. Je suis sûre que vous avez beaucoup d'affection pour les chevaux, mais j'émets juste l'idée que, peut-être, on pourrait envisager un rapport à l'animal où cette affection ne passe pas par un rapport qui reste, quoi qu'on en dise, de l'ordre de la soumission.

samedi 27 août 2016

Interlocuteur